Archives pour la catégorie *** Bon

Une brève histoire de l’avenir … Jacques Attali

Une brève histoire de l'avenir de Jacques Attali
Résumé : Jacques Attali raconte ici l'incroyable histoire des cinquante prochaines années telle qu'on peut l'imaginer à partir de tout ce que l'on sait de l'histoire et de la science. Il dévoile la façon dont évolueront les rapports entre les nations et comment les bouleversements démographiques, les mouvements de population, les mutations du travail, les nouvelles formes du marché, le terrorisme, la violence, les changements climatiques, l'emprise croissante du religieux viendront chahuter notre quotidien. Il révèle aussi comment des progrès techniques stupéfiants bouleverseront le travail, le loisir, l'éducation, la santé, les cultures et les systèmes politiques ; comment des moeurs aujourd'hui considérées comme scandaleuses seront un jour admises. Il montre enfin qu'il serait possible d'aller vers l'abondance, d'éliminer la pauvreté, de faire profiter chacun équitablement des bienfaits de la technologie et de l'imagination marchande, de préserver la liberté de ses propres excès comme de ses ennemis, de laisser aux générations à venir un environnement mieux protégé, de faire naître, à partir de toutes les sagesses du monde, de nouvelles façons de vivre et de créer ensemble.
Très intéressante cette histoire des 50 prochaines années imaginées en 2007 par Jacques Attali. Déjà en 2013 il est possible d’en évaluer la véracité, mais aussi de contester certaines des affirmations. Dans ce livre très bien écrit, après un exposé historique, il est question, à l’échelle mondiale, d’économie, des nouvelles technologies, des changements climatiques, de nomadisme, d’ubiquité nomade. La situation de la France y est décrite sans complaisance, à la merci des options politiques choisies par ses dirigeants..... Le sérieux domine et les amateurs de divertissement devront prévoir une autre lecture.

PS : i love you … Cecilia Ahern

PS : I love you de Cecilia Ahern
Résumé : Quand on trouve l’âme sœur, on croit que le bonheur sera éternel. C’est ce que pensait Holly jusqu’à la mort de Jerry. A 30 ans, elle se retrouve seule, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise : dix lettres qui forment une liste de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, il lui adresse un message d’amour et de courage : elle sera heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois
Une fois passé la tristesse du décès de Jerry, c’est une suite de beaux sentiments qui nous transportent tout au long de ce roman. J'ai adoré le rythme du livre puisque nous sommes emportés par l'histoire qui nous délivre 10 magnifiques lettres. On les attend avec le personnage, on dévore le roman. Une histoire de filles...que nous devrions faire lire à nos hommes!

Des vents contraires … Olivier Adam

Des vents contraires de Olivier Adam
Résumé : Depuis que sa femme a disparu sans plus jamais faire signe, Paul Anderen vit seul avec ses deux jeunes enfants. Mais une année s'est écoulée, une année où chaque jour était à réinventer, et Paul est épuisé. Il espère faire peau neuve par la grâce d'un retour aux sources et s'installe alors à Saint-Malo, la ville de son enfance. Mais qui est donc Paul Anderen ? Un père qui, pour sauver le monde aux yeux de ses enfants, doit lutter sans cesse avec sa propre inquiétude et contrer, avec une infinie tendresse, les menaces qui pèsent sur leur vie. Dans ce livre lumineux aux paysages balayés par les vents océaniques, Olivier Adam impose avec une évidence tranquille sa puissance romanesque et son sens de la fraternité.
Un roman noir et triste, d’un bout à l’autre. Un suspense lent construit comme un film. L’histoire et les personnages se mettent en place tout doucement pour composer l’intrigue. Le dénouement manque finalement d’intensité et d’originalité. C’est quand même un bon roman du genre … à éviter en cas de déprime !

Le genou de Lucy … Yves Coppens

Le genou de Lucy de Yves Coppens
Résumé : " A quoi sert la préhistoire ? Voici la réponse : elle nous fait comprendre qui nous sommes, comment nous le sommes devenus et pourquoi. " Yves Coppens retrace l'histoire de l'homme et s'attache surtout à montrer l'extraordinaire progrès des disciplines qui traitent de ce grand sujet depuis quarante ans. Il a personnellement participé à toutes les grandes découvertes africaines et asiatiques pendant cette période, y compris à celle de la fameuse Lucy.
Un peu trop technique sans doute, j’ai tout de même aimé faire la connaissance de la fameuse LUCY notre plus ancienne grand-mère connue. Ce livre rend hommage à tous ceux qui cherchent d’où l’on vient. Si au Sénégal il est dit : “Quand tu ne sais pas où tu vas, retourne-toi et regarde d’où tu viens.”, la lecture de ce petit livre nous éclaire le tortueux chemin.

Viviane Elisabeth Fauville … Julia Deck

Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
Résumé : Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main.
J’ai bien aimé ce livre, premièrement car il m’a été offert par Blandine ma belle-sœur et puis aussi car j’ai bien aimé cette atmosphère étrange et la tranche de vie de cette femme dépressive et un peu folle dans sa tête ! L’écriture passe par tous les pronoms : elle, vous, tu, je … on s’y perd mais on s’attache à ce personnage anormal dans une vie normale !

Milarepa … Eric-Emmanuel Schmitt

Milarepa de Eric-Emmanuel Schmitt
Résumé : Simon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l'oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de confondre leur identité à la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ? Eric-Emmanuel Schmitt, dans ce monologue qui est aussi un conte dans l'esprit du bouddhisme tibétain, poursuit son questionnement philosophique : la réalité existe-t-elle en dehors de la perception que l'on en a ?
Une petite dose de spiritualité bouddhiste racontée par Eric-Emmanuel Schmitt. Avec l'âge, la spiritualité et le bouddhisme en particulier, m'attire de plus en plus. J'ai bien aimé l'approche de Eric-Emmanuel Schmitt dans l'entretien de la fin du livre : un religion sans dogme qui responsabilise sans culpabiliser. Comme lui, j'apprécie de pouvoir "piocher" les concepts qui me correspondent sans renier mes racines catholiques ni mes convictions profondes. Un tout petit livre qui éclaire et réchauffe.