Archives mensuelles : avril 2013

Le genou de Lucy … Yves Coppens

Le genou de Lucy de Yves Coppens
Résumé : " A quoi sert la préhistoire ? Voici la réponse : elle nous fait comprendre qui nous sommes, comment nous le sommes devenus et pourquoi. " Yves Coppens retrace l'histoire de l'homme et s'attache surtout à montrer l'extraordinaire progrès des disciplines qui traitent de ce grand sujet depuis quarante ans. Il a personnellement participé à toutes les grandes découvertes africaines et asiatiques pendant cette période, y compris à celle de la fameuse Lucy.
Un peu trop technique sans doute, j’ai tout de même aimé faire la connaissance de la fameuse LUCY notre plus ancienne grand-mère connue. Ce livre rend hommage à tous ceux qui cherchent d’où l’on vient. Si au Sénégal il est dit : “Quand tu ne sais pas où tu vas, retourne-toi et regarde d’où tu viens.”, la lecture de ce petit livre nous éclaire le tortueux chemin.

Viviane Elisabeth Fauville … Julia Deck

Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
Résumé : Vous êtes Viviane Élisabeth Fauville. Vous avez quarante-deux ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. Heureusement, je suis là pour reprendre la situation en main.
J’ai bien aimé ce livre, premièrement car il m’a été offert par Blandine ma belle-sœur et puis aussi car j’ai bien aimé cette atmosphère étrange et la tranche de vie de cette femme dépressive et un peu folle dans sa tête ! L’écriture passe par tous les pronoms : elle, vous, tu, je … on s’y perd mais on s’attache à ce personnage anormal dans une vie normale !

Le prince de la brume … Carlos Ruiz Zafon

Le Prince de la brume de Carlos Ruiz Zafon
Résumé : 1943. Menacée par la guerre, la famille Carver gagne la côte anglaise et emménage dans une belle maison de station balnéaire. Mais un démon les y a précédés... Intrigués par l'histoire trouble de la maison et ses ombres rôdeuses, Max et Alicia, les enfants Carver, explorent les alentours : le jardin aux statues si expressives, l'épave du cargo échoué dans la baie... De redoutables secrets les attendent. D'un Prince, surgi de la brume, la malédiction attend son accomplissement.
J'ai bien aimé le début de ce roman fantastique. Une famille presque ordinaire, une maison avec une histoire et l'installation de cette famille qui promet de nombreux rebondissements. Finalement, les personnages principaux deviennent secondaires, l'histoire s'embourbe et se termine par une fin décevante et sans consistance. Bref, je suis déçue !

Milarepa … Eric-Emmanuel Schmitt

Milarepa de Eric-Emmanuel Schmitt
Résumé : Simon fait chaque nuit le même rêve dont une femme énigmatique lui livre la clef : il est la réincarnation de l'oncle de Milarepa, le célèbre ermite tibétain du XIe siècle qui vouait à son neveu une haine inexpiable. Pour sortir du cycle des renaissances, Simon doit raconter l'histoire des deux hommes, s'identifiant à eux au point de confondre leur identité à la sienne. Mais où commence le rêve, où finit le réel ? Eric-Emmanuel Schmitt, dans ce monologue qui est aussi un conte dans l'esprit du bouddhisme tibétain, poursuit son questionnement philosophique : la réalité existe-t-elle en dehors de la perception que l'on en a ?
Une petite dose de spiritualité bouddhiste racontée par Eric-Emmanuel Schmitt. Avec l'âge, la spiritualité et le bouddhisme en particulier, m'attire de plus en plus. J'ai bien aimé l'approche de Eric-Emmanuel Schmitt dans l'entretien de la fin du livre : un religion sans dogme qui responsabilise sans culpabiliser. Comme lui, j'apprécie de pouvoir "piocher" les concepts qui me correspondent sans renier mes racines catholiques ni mes convictions profondes. Un tout petit livre qui éclaire et réchauffe.